Un élevage en liberté, label de qualité avec le GAEC du Marronnier à Iteuil (86)

Par souci de qualité, le GAEC du Marronnier dans la commune d’Iteuil (86) dans la Vienne, a fait le choix d’un élevage en liberté pour toutes ses volailles.


Une alimentation de la ferme pour une volaille de qualité supérieure

Pour son élevage de volailles, le GAEC du Marronnier dispose de 8 bâtiments entièrement dédiés à la volaille sur les 170 hectares de la ferme. Le GAEC donne une alimentation de la ferme à sa volaille qui jouit d’un élevage en liberté. L’exploitation dispose d’un bâtiment pour l’abattage de sa volaille.


Une alimentation de la ferme récoltée sur les terres céréalières de l’exploitation

La volaille est achetée à 3 semaines et pendant une semaine elle est nourrie avec une alimentation transitoire composée d’aliments achetés avec en complément du blé et du maïs concassés en provenance des terres céréalières de la ferme. Progressivement la quantité de l’alimentation extérieure diminue au bénéfice du blé entier provenant des 170 hectares de l’exploitation.

Durant cette première semaine à l’exploitation, la volaille est enfermée dans un des 8 bâtiments du GAEC. Ce laps de temps est nécessaire pour une acclimatation en douceur et sans stress aux mangeoires. Au bout de ces 8 jours de captivité, la volaille est mise en liberté et bénéficie jusqu’à ses 4 mois d’un élevage en liberté avec une alimentation à la ferme.

Une autre alimentation est nécessaire pour la volaille festive. Cette variété est achetée vers la mi-juillet. L’élevage est quasi identique à celui de la volaille classique hormis pour les chapons qui sont nourris le dernier mois avec du lait et du pain en supplément de leur alimentation habituelle.

Le canard gras est lui aussi acheté vers le 15 juillet. Son régime alimentaire est identique aux autres volailles avec une variante les trois dernières semaines. C’est alors la période de gavage au maïs entier avec un élevage sur paille ; la paille étant étendue sur le sol du bâtiment pour un meilleur confort de la volaille. Les canards seront abattus vers leur 4ème mois pour être proposés ensuite à la vente.


Vente directe à la ferme et sur les marchés locaux

La clientèle du GAEC est composée de particuliers, professionnels et comités d’entreprise. Les professionnels des métiers de bouche se fournissent auprès de l’exploitation ainsi qu’un commerce de proximité pour la qualité des produits fermiers.

Les clients achètent leurs produits directement à la ferme ou bien sur les marchés locaux de Nouaillé-Maupertuis, de Vivonne ainsi que les marchés de Fontaine-Le-Comte dans la Vienne (86).